jeudi 15 juin 2017

L'enfaon - Éric Simard

Série : Les Humanimaux

Voila longtemps que je voulais lire ce petit roman, paru en 2010, en "solo".
C'est cette édition que je viens d’emprunter, mais il a été réédité l'an dernier avec cinq nouveaux titres, tous d'Éric Simard, sous forme d'une série "Les Humanimaux". Chacun centré sur un jeune Humain Génétiquement Modifié, mi humain mi animal.
(Autres titres : L'Engourou, L'Enbaleine, L'Enlouve, L'Enbeille, L'Encygne)

Comme toujours dans cette excellente collection, un très court roman, facile à lire, et une bonne introduction à la littérature d'anticipation ; soit pour les plus jeunes lecteurs, soit pour ceux que rebutent les gros pavés et les longues séries actuelles.

Un futur qui parait à la fois très proche (la vie se déroule à peu près comme actuellement) mais avec d’importantes modifications génétiques.
Et non seulement ce roman fera réfléchir sur ce sujet, mais aussi sur l'acceptation des différences. On aborde aussi l’amour, tout en finesse et en douceur.
Un fort joli texte qui devrait plaire à tous.

Vous pouvez lire une autre chronique de ce livre sur le blog de Ramettes.

Extraits :

Ça me faisait tellement mal qu'il m'arrivait de souhaiter ne plus être amoureuse. J'aurais voulu que maman lessive mon coeur. Un bon lavage, un bon essorage, quelques heures sur le fil à linge pour faire tomber les dernières gouttes d'amour, et je serais repartie avec un coeur tout neuf, 

***

Un après-midi, nous effectuions une série d’opérations plus ou moins difficiles. L’enfaon, lui, observait toujours la sombre forêt à travers la fenêtre. Soudain la maîtresse lui a demandé :
- L’enfaon, si tu n’apprends pas à calculer, comment feras-tu pour trouver un jour un travail ?
Il a soupiré :
- Je ne comprends pas vos calculs, maîtresse. Pour vous, par exemple, 1 + 1 font 2. Pour moi, 1 + 1 font 1. Ça fera toujours 1.
- Tu te trompes, a répondu la maîtresse. 1 + 1 font 2.
L’enfaon a pivoté sur sa chaise et a répliqué :
Je suis un mélange d’humain et de cerf, deux espèces différentes. Et pourtant je suis 1. Vous voyez bien que 1 + 1 font 1. Je sais que c’est difficile pour vous, maîtresse, de comprendre. Vous essayez de m’aimer tel que je suis. C’est pour ça que je reste ici. Uniquement pour ça. Mais si vous m’obligez à voir le monde comme vous le voyez, je partirai.




Editeur Syros (Mini Syros) 2010
Collection Soon - Des histoires de futurs
11 x 16 cm - 42 pages
Résumé Babelio

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire