mardi 8 août 2017

Le chat qui flairait une piste (t 19) - Lilian Jackson Braun

Merci aux Editions de la Loupe pour la 4e de couverture : on y annonce ce qui se passe à la page 286 (sur 333 pages !) soit pratiquement à la fin du roman. Même plus besoin de le lire !!
Grrr ... Ceux qui me suivent savent que j'évite en général de lire les 4e de couv', pour parer à ce genre de plaisanterie. Là, elle m'est malencontreusement tombée sous les yeux (et c'est écrit gros forcément !) mais comme j'avais dépassé les deux tiers du livre, je me suis dit que ce n'était pas grave. Et bing, j’apprends ce qui va se passer vers la fin.
Franchement, c'est pas malin malin.

A part ça, un bon volume assez classique.
Mr Q. est à présent bien installé à Pickax et dans sa grange à pommes. Mais vu la hauteur intérieure de la-dite grange, l'hiver y est difficile, les chats se "cuisent" tout au sommet, et en bas on se gèle.
Qwilleran a donc acheté un duplex au Village Indien, quartier chic de la ville et bâtiments assez mal conçus. Ça lui permet ainsi de passer l'hiver à quelques portes de Polly.
Des petits vols sans importance mais un peu surprenants, des projets de classement du patrimoine historique du plus beau quartier de la ville, quelques personnes arrivées du pays d'en-bas qui bousculent la vie tranquille du comté.
Et Koko toujours aussi futé (ou est-ce le hasard ?), Yom Yom toujours aussi câline.

Je suis perplexe sur le nombre de cadeaux que peuvent se faire tous ces gens-là, où les mettent-ils ?? ;-) A Noël, chacun fait un cadeau à chaque invité (y compris de la part de chaque chat !) on remet ça à la St Valentin, voire avant pour tout un tas de raisons ...

Extraits :

Toulouse offrait à Koko et Yom Yom un bon d'achat à la poissonnerie Toddle.
[ Les trois sont des chats bien entendu !] 

***

Il possédait un réel talent pour montrer de la sympathie et, parfois, il était sincère.

***
... un soir elle est allée dîner dans un restaurant voisin.
L'ordinateur est tombé en panne et pas un des employés n'a été capable de lui faire son addition. Bon sang ! Je n'ai que trente-cinq ans, mais j'ai l'impression d'être un dinosaure parce que  je sais faire une addition et une soustraction.

***

Elle flirte avec tout le monde, déclara Qwilleran. Elle flirterait avec le cheval de John Wayne !

***
- Mais la nuit dernière, Andy, il a sauté sur une étagère et a fait tomber un roman russe intitulé Le Voleur. Était-ce une coïncidence ?
- Ce chat lit-il le russe?
- Il s'agit d'une traduction anglaise.



Traduit de l'anglais par Marie-Louise Navarro
Titre original : The Cat Who Tailed a Thief (1997)
Editions de la Loupe 2004
Collection Détective - 333 pages
Résumé Babelio

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire